Sel kan i dderz (1997 : Au nom de tous les miens Vol-2) : Paroles et Traduction

Paroles en Kabyle

Sell-kan i dderz t-tewser

Ad it-aẓẓ yečča-d tabburt

Ddunit-ik iǧǧa-t lisser

Ḥeţţeten-akw wiyad tarbunt

Ullayɣer teseḍlameḍ zman

Ig-di-gwran d cfayat kan

Qeleb yef sber ik-yeǧan

Wamagin temzi-k t-ffut

Ullayɣer teseḍlameḍ zman

Ig-di-gwran d cfayat kan

Qeleb yef sber ik-yeǧan

Wamagin temzi-k t-ffut

Anda tella cbaḥa n temzi-k

Anda tel tezmert yeqwan

Ɣef uglim banend iɣessan-ik

A qeṭṭun s d-yek wussan

Teǧǧiḍ sqef-ik yeɛra

I nnif ur tḥezbeḍ-ara

Ullac imḥedden la cfaɛ

Yextar-ik d asfel lawan

Teǧǧiḍ sqef-ik yeɛra

I nnif ur tḥezbeḍ-ara

Ullac imḥedden la cfaɛ

Yextar-ik d asfel lawan

D accu ig-d-yegren d anṣṣib

Ulla d aḥbib ur tesɛiḍ

Iṣṣaḥ-ak-d lḥif d arbib

Aţ-ɛiceḍ yides ur tebɣiḍ

Tin aken it-ḥemleḍ tunfak

Tezra yidek ullac leslak

Tebbi, tezmer tefka-yak

Fiḥel assa aţ-id-mekti-ḍ

Tin aken it-ḥemleḍ tunfak

Tezra yidek ullac leslak

Tebbi, tezmer tefka-yak

Fiḥel assa aţ-id-mekti-ḍ

Imawlan ik-id-issekren

Imilmi isent-tegiḍ leqrar

Tenwiḍ, tiɣileḍ ak-dumen

Teččiṭṭen, ruḥen s leḥrar

Assa d kečč aten-iḍfren

Aţ-leḥeq-eḍ sanda aken beḍen

Wissen kan m-ad-ak semḥen

S d-yek sagweren lemṛar.

Assa d kečč aten-iḍfren

Aţ-leḥeq-eḍ sanda aken beḍen

Wissen kan m-ad-ak semḥen

S d-yek sagweren lemṛar.

Paroles en Français

Entend ces bruits de pas

Se rapprochant et toquant à la porte

Ta vie ne connais plus le bonheur

Tout le monde t’a maudit

Pourquoi accuse tu le destin

Il ne te reste que les remords

Cherche cette patience qui te manque

Sinon ta jeunesse n’est plus

Pourquoi accuse tu le destin

Il ne te reste que les remords

Cherche cette patience qui te manque

Sinon ta jeunesse n’est plus

Ou est passé la beauté de ta jeunesse

Ou est passé ta santé d’Apollon

Tu as fini par avoir la peau sur les os

Au fur et à mesure que les jours passent

Tu as laissé ta demeure vide

Sans honneur ni égard

Sans excuse ni repentance

Le destin ta choisis comme exemple

Tu as laissé ta demeure vide

Sans honneur ni égard

Sans excuse ni repentance

Le destin ta choisis comme exemple

Que te reste t-il

Tu n’as même plus d’ami

La misère t’accompagne

Elle te suivra ou que tu ailles

Celle que tu aimais tant t’as abandonné

Sachant qu’avec toi il n’y’avait plus d’échappatoire

Elle repris tout ce qu’elle t’avait offert

Il n’est plus nécessaire aujourd’hui de penser à elle

Celle que tu aimais tant t’as abandonné

Sachant qu’avec toi il n’y’avait plus d’échappatoire

Elle repris tout ce qu’elle t’avait offert

Il n’est plus nécessaire aujourd’hui de penser à elle

Tes parents qui t’ont élevés

Pour qui tu n’avais aucun respect

Croyant qu’ils étaient éternelles

Mais il ont fini par quitter ce monde

Aujourd’hui c’est à ton tour

De les rejoindre

Peut-être qu’ils te pardonneront

Le mal que tu leur a fait subir

Aujourd’hui c’est à ton tour

De les rejoindre

Peut-être qu’ils te pardonneront

Le mal que tu leur a fait subir